Men's Magazine

Le blog de l'homme moderne

Les grandes lignes sur l’aide au logement pour étudiant

Commencer une vie d’étudiant hors foyer parentale présente de nombreux obstacles. Parmi eux, le logement est un véritable parcours du combattant. Dans les grandes villes où sont implantées les grandes universités, la demande supplante l’offre en matière de location immobilière. Pour ces futurs professionnels en quête d’un appartement, studio ou chambre pour étudiant, trouver un toit à proximité des universités est de moins en moins évident lorsque la question financière constitue un problème majoritaire.

Les assistances offertes par la CAF pour le logement des étudiants

Les étudiants peuvent bénéficier d’une aide au logement par l’intermédiaire de la Caisse d’Allocation Familiale ou CAF. Il existe deux types d’aide au logement étudiant auxquels ils peuvent faire recours : l’APL ou Aide Personnalisé au Logement et l’ALS ou Allocation Logement à caractère Social. L’attribution de ces aides est validée par la CAF si et seulement si l’étudiant remplit les conditions nécessaires.

  • L’APL : pour bénéficier d’une assistance de type APL, l’étudiant doit contracter un bail dans un logement conventionné. Un certain seuil de loyer doit donc être respecté. Si l’étudiant perçoit un revenu, il ne doit pas excéder le montant requis. Par ailleurs, le propriétaire-bailleur ne doit pas être un ascendant. S’il s’agit d’une location chambre meublée chez l’habitant, le logement doit respecter les 9m2 selon la loi Carrez ainsi que les règles de décence. Pour connaître son éligibilité, l’étudiant peut faire recours à un simulateur sur des sites spécialisés en APL.
  • L’ALS : Tous les logements non conventionnés, non éligibles à l’APS peuvent être éligibles à l’ALS, loués vides ou non. Néanmoins, certains critères doivent être respectés comme les règles de décence. L’étudiant doit aussi avoir un revenu en dessous du maximum accepté par la CAF pour une aide au logement de type ALS. Le bailleur ne doit pas avoir un lien de parenté direct avec le locataire. Par ailleurs, s’il s’agit d’une colocation étudiant contre services, le demandeur peut faire une demande d’aide au logement individuel, si et seulement s’il dispose d’un bail à son propre nom.

Quelques détails à savoir sur l’aide au logement pour l’étudiant

Les démarches sont les mêmes pour les logements, que ce soit pour un logement en résidence universitaire ou pour une chambre chez l’habitant pour etudiant. L’assistance financière offerte par la CAF pour une ALS ou pour une APL  est partielle et est calculée selon les revenus et la situation de l’étudiant. Il est donc requis de ce dernier d’assurer un minimum de revenus pour payer l’autre partie du loyer.

L’aide au logement est versée directement aux comptes du propriétaire-bailleur dans le cas d’une APL et sera déduite du loyer, tandis que pour l’ALS, c’est l’étudiant allocataire qui la perçoit sur son compte bancaire. Il est cependant possible pour le bailleur de faire une demande auprès de la CAF pour toucher directement l’ALS de son locataire via un formulaire à remplir sur le site de CAF. L’étudiant ne peut entamer les démarches pour une aide au logement que lorsqu’il a contracté un bail. Son admission à un programme universitaire seule, n’insinue pas qu’il puisse commencer sa demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *